19 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

Parce que je déteste la Corée – Chang Kang-myoung

Kyena, jeune femme de vingt-sept ans, n’imagine pas son avenir en Corée. Elle dit : «… je n’ai pas d’avenir en Corée. Je ne suis pas sortie d’une grande université, je ne viens pas d’une famille riche, ne suis pas aussi belle que Kim Tae-hui. Si je reste en Corée, je finirai ramasseuse de détritus dans […]

Lire la suite

14 avril 2017 ~ 0 Commentaire

Comment ma femme s’est mariée – Park Hyun-wook

Elle supportait le Barça, il supportait le Réal, il travaillait comme commercial dans une entreprise à Séoul, elle venait de terminer un chantier informatique dans cette même compagnie. Elle n’était pas vraiment jolie, elle était désirable, il n’avait pas encore tenté sa chance, c’était le dernier jour, la dernière nuit, celle on l’on boit jusqu’au […]

Lire la suite

13 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

Ma vie palpitante – Kim Ae-ran

« Mes parents avaient seize ans quand ils m’ont eu. J’ai eu seize ans cette année. Je ne sais si je vivrai jusqu’à mes dix-huit ans ». Dès les trois premières lignes du prologue toute l’histoire est racontée et pourtant l’auteure a beaucoup de choses à dire sur ce sujet qui effraie tellement qu’on n’ose généralement pas […]

Lire la suite

04 mars 2016 ~ 0 Commentaire

Toutes les choses de notre vie – Hwang Sok-Yong

Dans la Corée du Général Park, la mère de Gros Yeux n’y arrive plus depuis que son mari a disparu – à cette époque il était bien difficile de savoir ce qu’il advenait de ceux que la police emmenait en prison ou dans les camps de rééducation – son petit étal en bordure du marché […]

Lire la suite

02 mars 2016 ~ 0 Commentaire

La dénonciation – Bandi

Le préfacier présente Bandi comme le Soljenitsyne nord-coréen car comme lui, il a fait sortir ses textes de son pays pour dénoncer la cruauté, l’injustice, la cupidité, du régime dictatorial qui y sévit. En coréen Bandi signifie luciole, c’est le pseudonyme choisi par cet écrivain clandestin, vivant toujours dans la partie nord de la presqu’île, […]

Lire la suite

05 février 2016 ~ 0 Commentaire

Des amis – Baek Nam-Ryong

« Comment le bonheur des parents peut-il exister sans le bonheur des enfants et de leurs descendants ? » Baek Nam-Ryong posait, déjà en 2011, cette intéressante question qu’on a peu entendue en France lors du récent débat sur les nouvelles formes de famille. Tout ce livre, dans un langage, sobre, clair, dépouillé, expose cette […]

Lire la suite

13 janvier 2016 ~ 0 Commentaire

L’accordéon de la mer et autres poèmes – Kim Myong-in

Lire de la poésie traduite est toujours source de frustration, les vers perdent beaucoup de leur saveur, de leur musique et de leur rythme lors de la traduction mais lire de la poésie traduite d’une écriture différente de la nôtre est encore plus difficile. La translittération du coréen au français, comme c’est le cas pour […]

Lire la suite

07 janvier 2016 ~ 0 Commentaire

Ma mémoire assassine – Kim Young-Ha

Kim Youg-ha prête sa plume à son presque homonyme Kim Beyoung-su, un vieillard coréen âgé de soixante-dix ans, qui raconte la vie qu’il a menée quand il était serial killer bien avant d’être atteint de la maladie d’Alzheimer. « Mon dernier meurtre date de vingt-cinq ans. Vingt-six peut-être ? » Une existence d’assassin qu’il a […]

Lire la suite

26 septembre 2015 ~ 1 Commentaire

Le voyage de Monsieur Lee – Kim Won-Il

Quand Monsieur Lee rencontre Choi, c’est Ouranos qui rencontre Chthonos, le nomade qui rencontre le sédentaire, le yang qui se confronte au yin, l’activité qui s’oppose à la tranquillité. En effet, Lee, trop pauvre pour vivre dans son village, quitte son pays pour un long périple qui le conduira de Mandchourie en Sibérie puis en […]

Lire la suite

Les pense-bêtes du poete |
Au pays de Laryngale |
Nouvelleshorrifiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Taqbaylitiw
| Debauchesetperversions
| No woman's land