02 février 2022 ~ 3 Commentaires

Ode à l’amant imaginaire – Dominique Penez

Avec un grande économie de mots très choisis, des vers très courts d’une grande fluidité, Dominique Penez écrit ce mince recueil que, pour ma part, j’ai lu comme un seul et long poème, comme une épopée, comme une chanson de geste, évoquant les aventures d’un amour enflammé, brûlant, sensuel, exultant, chevaleresque … mais plus fantasmé que vécu …

Ces vers enflammés racontent un grand amour qui, hélas, n’est pas, n’est qu’un fantasme, une illusion et finalement une grande douleur. Chaque mot de ce texte est chargé de sentiments, de sensations, de désir, d’envie, de besoin, chaque mot est sensuel, charnel, cri, appel …

Ce long poème commence comme un désir qui monte, monte et s’enflamme :

« votre visage moins défait / (Comme je voudrais le serrer dans mes mains) / seule avec vous dans un petit coin de l’univers / sentir votre corps parler sous mes caresses ».

Désir qui devient besoin, possibilité d’obtenir :

« et moi qui vous attends / vous attends, please / please, ne trainez pas ».

Envie qui se mue en prière :

« emportez-moi dans votre univers / peut-être il y aura / moins de rancœur / moins de rancune ».

« venez / venez / venez / dans mes entrailles ».

L’envie insatisfaite provoque la frustration :

« emmenez-moi de grâce / emmenez-moi ».

La frustration, elle génère les suppliques :

« prenez-moi / prenez-moi, c’est votre geste / que j’attends ».

« prenez-moi en vous avec vous / en vie en rêve / je suis là je vous suis ».

Mais ces suppliques ne rencontrent que l’absence :

« vous me manquez tellement / de quelle façon / pour quelle chanson ».

Et déception :

« j’ai frappé à ta porte / mais tu n’étais pas là ».

Tout en gardant le son, la musique et le rythme de ce poème, Je n’ai pas trouvé meilleure solution que ce raccourci du texte original pour rendre l’intensité des émotions et des sentiments véhiculée par les vers de Dominique Penez. Il manque seulement la longueur de l’ensemble du recueil pour ressentir l’aspect épique et chevaleresque de cette geste amoureuse.

Bleu d’encre

3 Réponses à “Ode à l’amant imaginaire – Dominique Penez”

  1. Un grand merci pour votre commentaire. « Une supplique », qui se veut positive. Un rêve d amour qui s inscritdans le temps et relance la vie dans l ambiance morose actuelle. Une écriture épurée qui s adresse à tout un chacun. Un petit livre à mettre en poche pour emmener dans des rêves…

    • Merci, j’aime beaucoup les échanges qui se nouent après la lecture d’un livre ça donne une raison supplémentaire d’exister au livre !

  2. Penez Dominique 16 mars 2022 à 7 h 50 min

    Merci pour votre commentaire. Un livre n est il pas destiné à faire voyager le lecteur ? Un art de l imaginaire Quelle merveilleuse mission que la poésie


Répondre à Denis Billamboz

An Other Fake Artist |
Nouvelleshorrifiques |
Twexter |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FUYONS, LISONS !
| Taqbaylitiw
| Debauchesetperversions