22 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

25 ans et des nouvelles ! – Collectif

Viviane Hamy, une petite maison d’édition par le nombre de livres édités mais une très belle maison par le choix des auteurs publiés, une maison où j’ai puisé de nombreuses et souvent très belles lectures qui m’ont laissé d’excellents souvenirs. En 2015, cette maison a fêté son vingt-cinquième anniversaire et, à cette occasion, quelques auteurs de la société ont proposé des textes qui ont été rassemblés pour constituer ce recueil. Ce livre n’est pas édité, c’est un ouvrage hors commerce offert aux clients de la maison, mais j’ai tout même tenu à écrire une chronique à son propos eu égard à la qualité des textes rassemblés.

Hoai Huong Nguyen a proposé « Des mots sur le papier », un haiku.

Joào Ricardo Pedro, un Portugais, a fourni une nouvelle, « Le pont de Van Gogh », qui raconte l’histoire d’une femme qui attend un signe qui changera sa vie.

Mira Popovic, une Serbe, a apporté elle aussi une nouvelle, « Derrière la vitre embuée », qui rapporte une séparation qui ne parvient pas à devenir définitive.

Alexis Ragougneau, le jeune auteur français, a également écrit une nouvelle, « Le monument au mort » qui dévoile la face cachée d’un héros de la guerre vénéré par toute la commune ignorant réellement les faits l’ayant rendu célèbre.

Dominique Sylvain, l’auteure bien connue des lecteurs français, raconte dans « Jour de fête » la terrible mission que Mathilde s’est imposée, justicière universelle, en transformant les services à la personne dépendante en sévices à la personne dépendante.

Gonçalo M. Tavares, l’auteur portugais, a rassemblé cinq courtes nouvelles surréalistes dans « La lecture et le monde » évoquant des conditions extrêmes dans lesquelles certains ont été amenés à lire.

Pour conclure François Vallejo s’est livré dans « Nos anniversaires ou Une brève histoire de la littérature » à un petit exercice calendaire pour constater les occurrences qui rassemblent les grands auteurs à l’occasion de leur naissance. Voir qui est né le même jour que qui et en déduire peut-être certaines opportunités propices pour naître écrivain de talent.

Le seul fil rouge que j’ai déroulé à la lecture de ce recueil est le talent des auteurs dont j’ai déjà lu certains que j’ai bien appréciés. Alors espérons que Viviane Hamy déniche encore, pendant au moins vingt-cinq ans, des grands auteurs comme elle en a trouvés au cours des vingt-cinq dernières années.

Viviane Hamy

2.5.0.0

Laisser un commentaire

An Other Fake Artist |
Nouvelleshorrifiques |
Twexter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FUYONS, LISONS !
| Taqbaylitiw
| Debauchesetperversions