11 juin 2018 ~ 0 Commentaire

trente cette mère – maintenant – marcella (illustrations : pépée)

« Il y a onze ans j’ai écrit « trente cette mère avant », trente textes courts qui racontaient une mère au bord d’être à nouveau mère à dix-huit ans d’écart ». Ce nouveau recueil raconte avec trente nouveaux textes très courts cette mère maintenant. Trente textes que l’illustratrice Pépée, c’est joli Pépée, a égayés de ces dessins. « Dans cet espace de l’intime, j’ai créé neuf dessins symboles de la maternité. Neuf mois, neuf dessins, neufs mots choisis dans les mots de Marcella, neuf idéogrammes chinois… ».

Difficile de parler d’un recueil illustré tant l’intimité entre les mots de Marcella et les dessins et idéogrammes de Pépée est forte. On ne sait laquelle a commencé : est-ce Marcella qui a jeté des mots sur la page, des mots que Pépée aurait triés pour en retenir neuf qui pourraient correspondre à des idéogrammes chinois mais aussi à des choses essentielles de la vie et de la maternité. Ou alors, Pépée aurait retenu neuf idéogrammes chinois ayant un rapport fort avec la vie et la maternité, qu’elle aurait soumis à Marcella pour qu’elle les illustre d’une phrase ou de quelques mots seulement mais des mots choisis avec une grande attention. Tout cela pour dire que les mots et les dessins se marient parfaitement dans cette évocation de la maternité et que les idéogrammes chinois trouvent leur résonance parfaite dans les textes de Marcella.

A titre d’exemple, j’ai choisi celui du cœur, je fais toujours le choix du cœur. Marcella a écrit : « cette mère laisse l’haleine et la terre remplir son nez sa bouche son cœur ses jambes » et Pépée a dessiné l’idéogramme « XIN » qui, précise-t-elle « représente la forme du cœur avec les gouttes de sang ». Ainsi, deux langages s’épousent pour former une expression autour du cœur et de huit autres thèmes comme le soleil, l’odeur…

Encore une découverte de « Les carnets du dessert de lune » qui a le nez très fin pour trouver des auteurs qui proposent autre chose en sortant des sentiers battus, des formes d’expression nouvelles

Les carnets du dessert de lune

2.5.0.0
2.5.0.0

Laisser un commentaire

An Other Fake Artist |
Nouvelleshorrifiques |
Twexter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FUYONS, LISONS !
| Taqbaylitiw
| Debauchesetperversions