19 février 2016 ~ 2 Commentaires

Pour que le soir te prenne par la main – Christian Da Silva

« Mes histoires et mes mots sont les mêmes que les tiens. Simplement, je les assemble de telle sorte qu’ils puissent te surprendre. » Ainsi, dans ce recueil, le poète assemble des mots, des mots comme les nôtres, pour écrire vingt-sept poèmes, des poèmes de la vie, du ciel, de la terre, des arbres, des fleurs, de la nature.

Des poèmes qui respirent au rythme des saisons, des poèmes qui chantent des odes à la vie, à la nature, à la faune, à la flore. Des poèmes qui disent le ciel et les étoiles, le soleil et la lumière, le jardin et la fleur, le ciel et l’azur, l’arbre et le vent, l’aube et la brume,…

« Le verbe oublié
se fait un paysage.
Patiemment
il lèche
la pierre centenaire
pour un chemin alangui
où furent les ronces insoumises. »

« Tu ne sauras, jamais tout à fait comment s’éclaire le soir à ma fenêtre …. Mais si un mot éveille en toi un autre moment de lumière sur ta vitre, mon poème sera le tien et le soir, justement, pourra te prendre par la main…. »

2 Réponses à “Pour que le soir te prenne par la main – Christian Da Silva”

  1. Christian Da Silva, une part de ma vie et une immense reconnaissance à ce Monsieur qui m’a tant appris…


Laisser un commentaire

Les pense-bêtes du poete |
Au pays de Laryngale |
Nouvelleshorrifiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Taqbaylitiw
| Debauchesetperversions
| No woman's land