Archive | décembre 2015

27 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Balles perdues – Alberto Barrera Tyszka

Une petite maison d’édition lyonnaise, Zinnia Editions, a remarqué l’un de mes commentaires sur un livre d’Alberto Barrera Tyszka et m’a proposé la lecture de deux nouvelles de cet auteur. « Balles perdues » est la première de ces deux nouvelles, elle évoque la disparition d’un brave citoyen vénézuélien sans histoire lors d’une manifestation contre […]

Lire la suite

26 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Tu meurs – Sophie Cadalen

Eros contre Thanatos, l’amour contre la haine, l’espoir contre la résignation, Sophie Cadalen réédite le livre qu’elle a publié en 2003 pour raconter l’épreuve que son héroïne, elle-même peut-être – « j’admettais être un charognard qui se servirait du moindre événement significatif, tragique ou poétique, pour en nourrir son imaginaire et en tirer quelque chose […]

Lire la suite

26 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

La correspondance des autres – Alberto Barrera Tyszka

Voici une autre petite nouvelle de Barrera Tyszka publiée par Zinnia Editions évoquant, cette fois, un professeur de littérature vénézuélien qui propose des cours dans plusieurs institutions pour financer sa thèse sur la correspondance entre les écrivains – sujet très large qui est déconseillé par ses maîtres – et réussit même à monter un atelier […]

Lire la suite

26 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Mio dolce amore – Raoul Mille

Le siècle d’Hugo n’était même pas né et pourtant « déjà Napoléon perçait sous Bonaparte », il caracolait à la tête de ses troupes dans les plaines et montagnes d’Italie bousculant, étripant, étrillant les troupes autrichiennes et piémontaises, se taillant une réputation qui aiguisait la jalousie de ceux qui avaient essayé de l’éloigner du pouvoir […]

Lire la suite

25 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Squelettes au haras – Jean-Philippe Querton

Je sors encore tout ébouriffé de ce recueil d’aphorismes, avec Querton ça décoiffe, il dit les choses comme elles sont ou comme il les pense sans détours, sans fausse pudeur, sans circonvolutions inutiles et superfétatoires. Il traque l’absurdité, jongle avec les incongruités vocabularistiques et les occurrences littéraires étonnantes ou désopilantes. Anarchiste gourmet, amateur de bon […]

Lire la suite

25 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Ultime retouche – Françoise Rey

Une adolescente qui perd sa virginité en même temps que sa mère, un inconnu qui enterre un cadavre dans une décharge et surtout une maison de retraite dont les pensionnaires féminines ont une fâcheuse tendance à se jeter par les fenêtres, constituent le cadre de l’intrigue de ce roman qui réunit tout le petit monde […]

Lire la suite

25 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Les couleurs de l’hirondelle – Marius Daniel Popescu

Un texte pointilliste, une suite de détails infimes en noir et blanc, aux couleurs de l’hirondelle, qui construit la vie de l’auteur et des siens entre son pays d’origine, celui du parti unique qu’il ne nomme jamais, et celui d’accueil sur les bords du Léman, au moment où il revient dans sa famille pour enterrer […]

Lire la suite

24 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Mes dernières années – Osamu Dazai

« Voici un homme. Il naquit et mourut. Sa vie se passa à déchirer des brouillons de romans ratés ». Dazai présente ainsi un de ses personnages qui lui ressemble étrangement, lui, fils d’une famille importante du nord de Hondshu, qui a abandonné ses études, flirté avec le communisme et usé de la morphine. Lui […]

Lire la suite

24 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Coeurs multicolores – Eduard von Keyserling

Aux confins de la Prusse et des Pays baltes, en Livonie, au tournant du XIX° et du XX° siècle, le vieux comte Hamilkar Wandl-Dux reçoit son ami le professeur et sa famille au milieu d’une cour de jeunes gens joyeux et plus ou moins amoureux de sa jeune et jolie fille, Billy, âgée de dix-sept […]

Lire la suite

24 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Ana Marija ne m’aimait pas – Ljiljana Habjanović-Durović

Dans ce roman Ljiljana Habjanovic-Durovic met en scène une fillette née d’un père issu de la noblesse germanophile de Croatie et d’une mère militante communiste de Serbie pour démontrer l’impossible réconciliation qui existe, et existera éternellement, entre les Croates qui se prétendent civilisés et les Serbes qu’ils considèrent comme des tziganes débauchés et bons à […]

Lire la suite

An Other Fake Artist |
Nouvelleshorrifiques |
Twexter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FUYONS, LISONS !
| Taqbaylitiw
| Debauchesetperversions