22 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

Nains, lutins et autres gnomes – Michel Bonnet

« Comment passer sous silence l’apparition du nain sur notre terre ? … Tout a été dit, sauf la vérité. » Voilà, d’emblée, Michel Bonnet énonce la problématique : nous ne savons rien sur les peuples dont les adultes ne dépassent guère notre ceinture et atteignent au moins le pouce. La taille inférieure de ces peuplades semblant, en effet, être réservée à Tom Pouce, enfin, c’est l’auteur qui le dit. Après une étude scientifique, exhaustive et nourrie aux meilleures sources, Michel effectue un recensement complet de ces peuples d’en bas, avec un petit oubli cependant, j’aurais aimé trouver les trolls dans cette étude mais peut-être sont-ils trop grands pour côtoyer les peuples étudiés.

Ces travaux de recherche portent également sur les mœurs de ces peuples et nous racontent même comment on se reproduit en-dessous de la ceinture. Rien n’est laissé au hasard, le comportement, l’humeur, les vices, les qualités, les relations avec les hommes, les penchants … pour la bouteille ou la chope notamment, … un véritable travail de bénédictin magnifiquement mis en page dans un ce livre au format BD et remarquablement illustré par Caroline Picard qui a réussi, avec l’auteur, à trouver un bel unisson entre le texte et l’illustration en y incluant la calligraphie.

Un ouvrage sérieux, scientifique, encyclopédique, bourré d’humour et de clins d’œil qui ne laissera indifférents ni les adultes qui l’offriront à leurs enfants, ni les enfants qui le prêteront, peut-être, à leurs parents. Vous y découvrirez des êtres dont vous ne soupçonnez même pas l’existence comme le « lutin troglodyte du Jura » dont j’espère bien retrouver, un jour, la trace sur les plateaux de mon enfance. Un jour de chasse au dahu, peut-être…

Et dire que certains croient encore que les nains, lutins et autres gnomes sortent tout droit de l’imagerie populaire ou de l’imagination de frères plus ou moins célèbres que les Grimm. Il était temps qu’un véritable scientifique se penche sur la question et, malgré les fous-rires que nous soupçonnons, éclaire enfin notre lanterne. Une réhabilitation était urgente, Callas a eu son Voltaire Simplet a eu son Bonnet !

Laisser un commentaire

An Other Fake Artist |
Nouvelleshorrifiques |
Twexter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FUYONS, LISONS !
| Taqbaylitiw
| Debauchesetperversions